CSC

PROTECTION DE L'ENFANCE

En partenariat avec l’UNICEF, le CSC a organisé le mercredi 25 novembre 2020 à Niamey, une formation des journalistes, du parquet et de la police judiciaire sur le droit à l’image des enfants dans les médias.

Les journalistes et agents judiciaires formés sur le droit à l’image des enfants dans les médias

En partenariat avec l’UNICEF, le Conseil Supérieur de la Communication a organisé le mercredi 25 novembre 2020 à Niamey, une formation des journalistes, du parquet et de la police judiciaire sur le droit à l’image des enfants dans les médias.

Parmi les missions du Conseil Supérieur de la Communication figure celle de veiller à la protection de l’enfance et de l’adolescence dans la programmation et le contenu des émissions diffusées par les entreprises de presse publique et privées (article 7 de la loi 2012-34 portant composition, attribution et fonctionnement du CSC à son alinéa 2 -11.)

Depuis quelques temps, il est assez fréquent au Niger de voir dans les médias, des images d’enfants ou de citoyens à visage découvert, prises dans les locaux des services de la police judiciaire et qui sont diffusées à la télévision et/ou publiées dans les journaux. Or ces enfants et citoyens sont présumés innocents car leur jugement n’ayant pas encore eu lieu.

« Les conséquences de certains programmes sur les enfants, dois-je le souligner, ont un impact direct sur le comportement psychosocial et éducatif des enfants » a souligné Dr Sani Kabir, président du CSC.

C’est dans ce contexte, que l’Unicef et le CSC ont décidé d’organiser cet atelier de renforcement de capacités à l’endroit des journalistes du secteur public et privé, du parquet et des membres de la police judiciaire.

Les thématiques abordées ont porté sur le traitement des questions liées aux droits de l’Enfant conformément aux thématiques de l’Unicef, mais aussi sur le respect de l’éthique et de la déontologie en matière de reportage journalistique sur les Enfants.

Actualités

Le Président du Conseil Supérieur de la Communication, Dr Sani Kabir, a présidé le mercredi 25 Novembre la cérémonie d’ouverture de la session ordinaire au titre du mois de novembre 2020.

A Diffa, la délégation du CSC a eu une fructueuse séance de travail avec les responsables et animateurs de la radio Bouclier, sur la gestion, le traitement et la diffusion de l'information de proximité aux populations.