CSC

Accès aux médias : les règles applicables pour la présidentielle 2eme tour.

A l’instar des élections du 27 décembre dernier, le Conseil Supérieur de la Communication, a réglementé l’accès des candidats aux médias pour le 2eme tour de la présidentielle prévu le 21 février 2021.

Les deux candidats qui s’affrontent au 2eme tour bénéficient, chacun, d’un accès égal et gratuit aux médias audiovisuels publics.

En ce qui concerne les médias publics (radio, télévision, presse écrite et agence de presse) les candidats bénéficieront, entre autres, de la diffusion et publication de leurs portraits et messages de campagne, émissions résumant leurs programmes, des comptes rendu de leurs meetings ou une autre activité dans chaque chef-lieu de région ainsi que des déclarations ou messages de soutien de leurs partisans.  

A cet effet, il appartient aux candidats de saisir le CSC pour les modalités d’enregistrement, de diffusion et de publication de ces différents formats.

Le CSC prévoit également un Face à Face de quatre-vingt-dix (90) minutes en français entre les deux (2) candidats le dernier jour de campagne. Les deux candidats devront s’engager par écrit à prendre part à ce débat. En cas de désistement volontaire d’un candidat, il est accordé à son challenger un entretien de quarante-cinq (45) minutes.

En ce qui concerne la presse privée, tout media qui décide de diffuser ou de publier gratuitement une activité d’un parti politique, doit le faire obligatoirement et sans discrimination pour tous les candidats pendant toute la durée de la campagne, dans le même ordre établi par le CSC.

Pour plus de détails, merci de cliquer sur les liens ci-dessous

http://www.csc-niger.ne/wp-content/uploads/2020/12/Publics-presidentielles-2eme-Tour.pdf

http://www.csc-niger.ne/wp-content/uploads/2020/12/Prives-presidentielles-2eme-tour.pdf

Présidentielle 2eme tour: les modalités de l’accès payant aux médias

En plus des diffusions gratuites prévues par le CSC en faveur des 2 candidats, les candidats peuvent utiliser l’accès payant aux médias publics durant la campagne électorale pour l’élection présidentielle 2ème Tour

Le CSC a règlementé la publicité et la visibilité payante pour les candidats à l’élection du 21 février 2021.

Sur les médias publics, les candidats peuvent payer pour la rediffusion de leurs messages, mais aucun candidat ne peut payer plus de deux (2) fois le temps d’antenne gratuit qui lui est accordé par le CSC.

En ce qui concerne les médias privés, les candidats, leurs représentants dûment mandatés ou leurs soutiens, peuvent solliciter les services des médias privés.  Toutefois, l’achat de temps d’antenne et de colonnes par les candidats doit se faire sans discrimination et dans les mêmes conditions d’égalité tarifaire.

Lorsqu’un média décide de diffuser ou de publier gratuitement une activité d’un parti politique, il doit le faire obligatoirement et sans discrimination pour tous les partis politiques, groupement des partis politiques et candidats indépendants pendant toute la durée de la campagne, dans le même ordre établi par le CSC.

En cas d’achat de temps d’antenne, les médias privés doivent obligatoirement indiquer la mention «publi-reportage».

Toute couverture médiatique en direct (par exemple la retransmission des meetings en direct) des activités politiques pendant la campagne électorale est formellement interdite.

Vous pouvez cliquer sur ces liens ci-dessous pour plus de précisions.

http://www.csc-niger.ne/wp-content/uploads/2020/12/Publics-presidentielles-2eme-Tour.pdf

http://www.csc-niger.ne/wp-content/uploads/2020/12/Prives-presidentielles-2eme-tour.pdf

Actualités

Le Président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC), Dr SANI Kabir, a remis ce jeudi 1er Avril 2021, un témoignage de satisfaction à Monsieur Koshin Mohammed Aden et Monsieur Khaldoun Dudin, pour leur inestimable contribution dans le cadre de l'installation du dispositif de monitoring mis en place par le projet d'appui au CSC-Niger financé par l'Union Européenne avec l'appui technique de Eisa pour des élections crédibles,  inclusives et apaisées 2020-2021.

Ce mercredi 24 mars 2021, le Président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC),  Dr SANI Kabir, a procédé à la cérémonie d’ouverture de la session ordinaire du CSC au titre du mois de Mars 2021.

Le Conseil Supérieur de la Communication en collaboration avec l'UNICEF a lancé le 09 juin 2020, un concours à l'intention des acteurs des médias sur le thème, Covid 19: Pour chaque enfant un champion : la crise du covid 19 est une crise des droits de l'enfant.