Cérémonie d’ouverture de la session ordinaire du CSC au titre du mois de Juillet 2020.

par Super User

Le Président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC), Dr Sani Kabir a procédé ce Jeudi  23 Juillet 2020 à la cérémonie d’ouverture de la session ordinaire du CSC au titre du mois de Juillet  dans la salle habituelle de réunion de son cabinet.

 Cette Session s’ouvre à quelques jours de la fête de l’Aïd Al Adha communément appelé fête de Tabaski que s’apprête à célébrer la Oumma Islamique du Niger. Dr Sani Kabir, a profité de cette occasion  pour souhaiter par anticipation, ses meilleurs vœux, de paix, de prospérité et d’hivernage fécond pour notre pays. Il a ensuite adressé ses vœux à tous les conseillers, au personnel Administratif et Technique du CSC ainsi qu’à l’ensemble de la famille de la presse nigérienne.

 

Le projet d’ordre du jour de la présente session porte sur les points suivants : Examen et adoption du Procès-Verbal de la session du mois de juin 2020 ; Informations sur le CSC ; Examen et adoption du Rapport public du CSC 2019 ; Examen et adoption des travaux des commissions d’instruction.

 

Dans son allocution, le Président du CSC a rappelé relativement l’examen et l’adoption du Rapport public du CSC au titre de l’année 2019 qu’il s’agit là de répondre à une exigence de la loi N°2012-34 du 07 juin 2012 portant composition, attributions, organisation et fonctionnement du Conseil Supérieur de la Communication modifiée et complétée par la loi n°2018-31 du 16 mai 2018 qui dispose en son article 50 : «Le Conseil Supérieur de la Communication rend compte annuellement de ses activités au Président de la République, au Président de l’Assemblée Nationale et au Premier Ministre. Il rend public ses rapports d’activités.» Il a également félicité les Rapporteurs du CSC  pour l’élaboration du Rapport public 2019 et les invite  à examiner particulièrement ce point avec la plus grande rigueur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
conditions d'utilisation.

Commentaires