Cérémonie d’ouverture de la session ordinaire du CSC au titre du mois de Janvier 2020

par Super User

Le Président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC), Dr Sani Kabir a procédé  à la cérémonie d’ouverture de la session ordinaire du CSC au titre du mois de Janvier 2020 ce lundi 27 dans la salle habituelle de réunion de son cabinet. Après avoir souhaité ses meilleurs vœux pour l’année 2020 aux conseillers, à l’ensemble du personnel administratif et technique du CSC et à toute la famille de la presse nigérienne, Dr Sani Kabir a également souhaité une année porteuse de paix pour notre pays.

Dans son allocution, Dr Sani Kabir, a présenté succinctement le travail considérable qu’ils ont abattu, au cours de l’année 2019, notamment dans l’élaboration et l’adoption des textes réglementaires prévus par la loi n°2012-34 du 07 Juin 2012, portant composition, attributions, organisation et fonctionnement du Conseil Supérieur de la Communication et les textes modificatifs subséquents et loi n°2018-23 du 27  avril 2018 portant sur la communication audiovisuelle. Il a également félicité le collège des conseillers pour l’immense travail abattu et exprimé ses sincères remerciements à tous les partenaires     qui accompagnent le CSC dans sa mission de régulation en matière de communication.

« Cependant, les défis qui se dressent devant nous pour la nouvelle année sont tout aussi important et exigent de notre part plus d’engagement et de détermination. Comme vous le savez, l’année 2020 sera une année électorale et notre mission de régulation, donc d’arbitrage est plus que jamais déterminante. C’est dire que nous aurons à redoubler d’effort en vue d’assurer, dans le respect strict des textes en vigueur, l’accès aux médias publics et privés des différents acteurs et partis politiques qui seront en compétition.

Je ne doute point qu’avec la volonté qui vous anime et le sens de responsabilité dont vous avez toujours fait preuve, nous parviendrons à relever ce défi » a affirmé le Président du CSC.

Le projet d’ordre du jour de la présente session porte sur les points suivants : examen et adoption du projet de délibération portant approbation de la convention type d’exploitation d’un bouquet (satellite, câble et hertzien) ; examen et adoption des travaux des commissions.

En effet, le point relatif au projet de convention a pour objet de déterminer les conditions dans lesquelles les opérateurs d’exploitation d’un bouquet (satellite, câble et hertzien) doivent assurer une commercialisation sur le territoire de la République du Niger par l’intermédiaire des distributeurs agréés qu’elle aura choisi ou de son réseau de distributeurs agréés.

Il s’agit en termes claires de définir les obligations de ces opérateurs, les redevances qui leur incombent, du cadre de coopération, de la validité, de la résiliation et des cas de force majeure.

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
conditions d'utilisation.

Commentaires