Cérémonie d’ouverture de la session ordinaire du CSC au titre du mois de Mars 2019.

par Super User

Ce lundi 25 Mars s’est tenue, la cérémonie d’ouverture de la session ordinaire au titre du mois de Mars 2019 au cabinet du Président du Conseil Supérieur de la Communication.

C’est en effet huit points sur lesquels la plénière va statuer  pendant les cinq jours à venir. Il s’agit entre autres  de l’examen et l’adoption du rapport public 2018 du CSC ; de l’examen et de l’adoption des travaux du Conseil de Publicité sur l'accès équitable de la presse privée au marché publicitaire ; de l’examen et de l’adoption des travaux des commissions ; du rapport de suivi des médias audiovisuels à Niamey.

Le Président du CSC, Dr Sani Kabir , a rappelé les dispositions de la loi n°2012-34 du 07 Juin 2012, portant composition, attributions, organisation et fonctionnement du Conseil Supérieur de la Communication et les textes modificatifs subséquents qui impose au CSC la production d’un rapport d’activité chaque année. L’article 50 de cette loi dispose : «  le Conseil Supérieur de la Communication rend compte annuellement de ses activités au Président de la République, au Président de l’Assemblée Nationale et au Premier Ministre. Il rend publics ses rapports d’activités.»

Dans son allocution, le Président a souligné que la plénière se penchera aussi sur l’examen et l’adoption des travaux du Conseil de Publicité sur l’accès équitable de la presse privée au marché publicitaire, surtout celui de l’Etat et de ses démembrements. En effet, le décret n°2017-052/PRN/MC du 25 Janvier 2017, régissant la publicité par voie de presse définit les règles relatives à la forme et aux contenus des messages publicitaires. Il donne mandat au CSC de veiller au contrôle du contenu et des modalités de la programmation des émissions de publicité par voie de pesse conformément aux lois et règlements de la République.  C’est donc conformément à son attribution de proposer au CSC les modalités d’accès au marché publicitaire que le Conseil de Publicité a proposé à l’attention de la plénière un rapport de ses travaux sur l’accès équitable de la presse privée au marché publicitaire. L’examen et l’adoption de ce texte est attendu par les promoteurs des médias dans le cadre du processus de la mise en œuvre de la convention collective interprofessionnelle qui prévoit une amélioration substantielle des conditions de vie et de travail des journalistes.

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
conditions d'utilisation.

Commentaires