Ouverture de la session ordinaire du CSC au titre du mois de mai 2018

par Super User

Après avoir souhaité à la communauté musulmane du Niger, aux membres du Conseil Supérieur de la Communication ainsi qu’au personnel Technique et administratif du CSC un bon mois de Ramadan plein de repentance,

de paix et de solidarité mutuelle, le  Président du Conseil Supérieur de la Communication, Dr Sani Kabir, a fait encore appel aux médias et aux journalistes afin de promouvoir davantage l’unité nationale et la cohésion sociale, de cultiver les valeurs de paix et de solidarité conformément aux prescriptions de leurs cahiers de charges.

«La présente session intervient suite à l’adoption de la loi organique modifiant et complétant la loi N° 2012- 34 du 07 Juin 2012 portant composition, attributions, organisation et fonctionnement du CSC», a rappelé le Président. En effet, cette modification vise non seulement à adapter le cadre juridique et institutionnel du CSC au contexte de la Télévision Numérique Terrestre (TNT) mais aussi à pallier aux insuffisances que le CSC a relevées dans l’application de la loi.

Dr Sani Kabir a souligné que l’adoption de cette loi permettra au CSC de disposer de pleins pouvoirs en vue de prendre des mesures appropriées pour faire face à toutes les situations tout en garantissant la liberté et l’indépendance des journalistes dans le respect de l’éthique et de la déontologie et aussi, elle permettra au CSC de réguler plus efficacement en tenant compte des mutations induites par la TNT. Pour les travaux de la session, les membres du CSC examineront, entre autres, le règlement intérieur du CSC, le Règlement administratif du CSC, les procès-verbaux des travaux du Conseil de Presse et recevront un éclairage approfondi sur la nouvelle loi modificative de la loi N° 2012-34 du 07 juin 2012 portant composition, attributions, organisation et fonctionnement du CSC. Dans son allocution, le Président du CSC a particulièrement mis l’accent sur les deux projets de textes à savoir le Règlement intérieur qui fixe les modalités de délibération du CSC ; les conditions de mises en œuvre du régime disciplinaire des membres du CSC , précise et complète les pouvoirs et prérogatives du bureau du CSC ; et le Règlement administratif qui détermine l’organisation , les attributions et le fonctionnement des services ainsi que les règles de gestion du personnel du Conseil Supérieur de la Communication.

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
conditions d'utilisation.

Commentaires