Ouverture de la session ordinaire d’Avril 2018 : C’est parti pour un mandat de cinq (5) ans pour le nouveau collège de conseillers

par Super User

C’est sous le signe d’une régulation des médias dans le respect strict des textes législatifs et règlementaires en vigueur au Niger,

que s’est ouverte ce jeudi 19 avril 2018, cette session ordinaire du Conseil Supérieur de la Communication CSC, pour le compte du mois d’avril 2018. Une première session pour ce nouveau collège de conseillers qui a pour mission de réguler dans la transparence, l’équité et en toute responsabilité, la communication audiovisuelle, la presse écrite et électronique mais aussi la publicité par voie de presse.

Dans son discours à la cérémonie d’ouverture de la session, le Président du Conseil Supérieur de la Communication, Monsieur Sani Kabir a félicité les nouveaux membres et a profité de l’occasion pour exprimer sa gratitude au Président de la République SEM. Issoufou Mahamadou qu’il représente au sein de l’Institution. Il a rappelé à ses collègues que l’épisode démocratique d’élections des membres et du bureau de l’Institution étant désormais passée, Il leur incombe, conformément à leur serment de s’atteler au travail. Un travail qui consiste, selon Dr Sani Kabir citant le Président du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel Français, Monsieur Olivier Shrameck, à « équilibrer, orienter et corriger ».

Pour les cinq (05) jours que dureront les travaux de cette session ordinaire, la plénière se penchera sur un certain nombre de point, notamment l’examen et adoption des rapports du conseil de presse et présentation du CSC dans son organisation, ses attributions  et son fonctionnement.

 

 

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
conditions d'utilisation.

Commentaires