Le Président du Conseil Supérieur de la Communication M. Abdourahamane Ousmane a présidé ce lundi 27 Novembre la cérémonie d’ouverture de la session ordinaire au titre du mois de Novembre 2017.

par Super User

Dans son allocution le Président a, après avoir demandé une minute de prière à la mémoire de son Excellence feu Moussa Moumouni Djermakoye,

présenté au nom du Conseil Supérieur de la Communication ses condoléances les plus attristées à la famille du disparu.

M. Abdourahamane Ousmane a souligné que la session se tient après le parachèvement de l’installation de la plateforme distante de monitoring du CSC. Tous les médias audiovisuels basés dans les sept(7) chefs-lieux  des régions de notre pays sont reliés au centre de monitoring de Niamey. À ceux-là rappelle-t-il, il faut ajouter une dizaine de radios communautaires installées dans les régions de Diffa et Zinder. Le dispositif de monitoring du CSC permet alors aujourd’hui d’enregistrer et de stocker les programmes de 76 médias dont 17 télévisions et 59 radios.

M. Abdourahamane Ousmane a saisi l’occasion pour remercier tous les partenaires techniques et financiers pour leur accompagnement dans ce laborieux processus.

Pour les cinq jours que dureront les travaux la plénière se penchera sur entre autres, le rapport de l’étude d’audience des radios de Niamey, le rapport d’évaluation du plan stratégique 2014-2018  du CSC et les rapports du Conseil de Presse.

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
conditions d'utilisation.

Commentaires