Session ordinaire de septembre 2017 : sous le signe d’une régulation de proximité

par Super User

Cette session ordinaire se tient à un moment crucial de la vie du Conseil Supérieur de la Communication. En effet, après Dosso et Tillaberi, l’Institution vient de mettre en place une plateforme distante de monitoring à Diffa.

Une initiative du CSC appuyée par l’Ambassade de France au Niger qui vise à améliorer la qualité du travail du régulateur, à travers un monitoring de proximité. Lors de la cérémonie marquant l’ouverture de la session, le Président du CSC M. Abdouramane Ousmane, a rappelé que ces plateformes sont des dispositifs techniques permettant l’enregistrement, le rapatriement et le stockage des programmes des médias à l’unité de monitoring de Niamey. Il rappellera que l’objectif poursuivi par le CSC est d’aboutir, d’ici à la fin de l’année 2017, au maillage de toutes les régions du pays

Entre autres questions, pour ses cinq jours de travaux, la session de septembre examinera et adoptera le projet de règlement intérieur du Conseil de Publicité mis en place il y’a quelques semaines.

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
conditions d'utilisation.

Commentaires